Le remboursement de plusieurs prêts bancaires empêche parfois de souscrire à un nouveau crédit pour financer un projet. Dans ce cas, la solution consiste à faire un rachat de crédit avec trésorerie. Le but est d’alléger les mensualités dans l’optique de dégager plus d’argent tous les mois et ainsi de se donner la possibilité d’emprunter des fonds complémentaires.

Le rachat de crédit avec demande de trésorerie

Les crédits sont de plus en plus faciles d’accès surtout depuis l’avènement des banques en ligne qui facilitent encore plus les démarches de souscription. Aujourd’hui, il n’est même plus nécessaire de se rendre en agence pour emprunter. Quelques clics et des coups de fil suffisent pour qu’un organisme transfère des fonds sur le compte. D’une part, ce phénomène est avantageux pour les emprunteurs, mais aussi d’autre part, il est particulièrement néfaste. En effet, ces derniers sont tentés de multiplier les prêts et finir par un surendettement. Avant que la situation financière dégénère, souscrire à un rachat de crédit est recommandé.

L’objectif est de regrouper toutes les dettes en cours en un prêt assorti d’un taux unique et remboursable auprès d’une seule banque. Cette restructuration réduit les mensualités pour qu’elles soient moins lourdes à assumer et cela, en contrepartie d’un rallongement de la durée de l’emprunt. La manœuvre promet une baisse atteignant les 60%, de quoi offrir un meilleur équilibre au budget des ménages. Grâce à l’opération, ces derniers peuvent même aspirer à financer un nouveau projet en intégrant une trésorerie complémentaire au rachat de crédit.

L’avantage d’obtenir une trésorerie via un rachat de crédit

La trésorerie obtenue par le biais d’un rachat de crédit ne doit pas excéder les 15% du coût total du crédit. Elle va permettre de financer toutes sortes de projets comme des travaux dans la maison, l’acquisition d’une voiture, un voyage ou d’autres biens et services. L’usage des fonds est libre si l’emprunteur opte pour une trésorerie non affectée. Cette solution évite de souscrire à un nouveau crédit qui va augmenter davantage le taux d’endettement du ménage et qui va coûter très cher puisqu’il faudra payer les intérêts, les garanties, les frais de dossier ou les assurances à part.

Quelles sont les conditions à respecter pour être éligible à un rachat de crédit avec trésorerie ?

Le rachat de crédit n’est pas un droit. L’accès est déterminé par de nombreuses conditions à commencer par l’absence d’un dossier de surendettement. Les emprunteurs ayant déjà sollicité la commission de surendettement de la Banque de France ne sont plus éligibles. Idem pour ceux qui sont inscrits dans le Fichier National des Chèques Irréguliers, le Fichier national des incidents de remboursement de crédit aux particuliers ainsi que le Fichier Central des Chèques.

La situation professionnelle constitue un autre critère pris en compte. L’idéal est d’avoir un contrat de travail en CDI et de justifier des revenus stables et récurrents. À défaut, les personnes en intérim, en CDD ou ayant un emploi précaire ont comme option de souscrire avec un co-emprunteur titulaire d’un CDI.
Très important : l’emprunteur a besoin d’un taux d’endettement établi à 33% des revenus disponibles. Les banques n’autoriseront pas l’opération si elles savent que cela risque de fragiliser davantage la situation financière du souscripteur.

Laisser un commentaire