L’accès à un crédit est conditionné par la situation financière de l’emprunteur. Une personne qui gère mal son budget et qui se retrouve régulièrement en situation de découvert a très peu de chance d’obtenir un prêt. Pour pouvoir emprunter, il est d’abord nécessaire de rééquilibrer ses finances en optant par exemple pour un rachat de crédit.

Découvert bancaire : un obstacle au crédit ?

Le découvert bancaire est une pratique courante si l’on en croit les statistiques puisqu’un Français sur trois y a recours. Ce crédit de trésorerie mis à disposition des banques pour les ménages prend la forme d’une position débitrice sur le compte courant. En échange de la disponibilité de ces fonds, un taux d’intérêt relativement élevé est appliqué. Dans ce domaine, il existe le découvert autorisé et le découvert non autorisé. Lorsqu’il est dit « autorisé », les agios sont plus faibles et les frais d’incidents de paiement sont évités. L’idéal est de ne pas dépasser le montant accordé par les banques sans quoi le titulaire du compte risque de faire face à des rejets de prélèvement ou de chèques qui coûtent cher et qui le discréditent aux yeux des banques. Cette situation est à éviter à tout prix si la personne veut continuer à obtenir des crédits à la consommation tout en étant à découvert. En principe, les banques se montrent flexibles à l’égard des emprunteurs qui sont débiteurs de manière exceptionnelle. Par contre, si le dépassement se fait régulièrement et que les finances sont dans le rouge, la capacité de remboursement est remise en question, ce qui constitue un barrage pour accéder à l’emprunt.

Comment obtenir un crédit à la consommation en étant à découvert ?

Obtenir un prêt à la consommation en étant à découvert est difficile, mais non impossible. Cependant, il faudra essayer de rééquilibrer le budget avant de formuler toute demande. Des découverts réguliers démontrent une très mauvaise gestion des finances et pour la banque, cela signifie que l’emprunteur risque de ne pas pouvoir assumer le remboursement de son emprunt. D’où le fait d’apprendre d’abord à gérer ses revenus en diminuant par exemple les dépenses ou en procédant à une épargne forcée. Démontrer sa bonne foi est également une solution recommandée. Si le montant du crédit désiré est élevé, présenter des garanties afin d’affermir le dossier est la meilleure démarche. Prendre une hypothèque peut faire l’affaire. À défaut, une caution par un organisme spécialisé ou par une personne tierce comme un parent, un conjoint ou un ami est habituellement autorisée.

Le rachat de crédit : une solution intéressante

Une des causes des découverts bancaires concerne le paiement de mensualités trop élevées dues à l’adhésion à différents prêts. Les ménages qui sont dans cette situation peuvent assainir leurs finances en optant pour un rachat de crédit. L’opération consiste à regrouper toutes les dettes en cours en vue de les réunir en un unique crédit. L’objectif est de réduire le montant des mensualités et d’augmenter la capacité de remboursement de l’emprunteur. Grâce à cette réduction du taux d’endettement, le rachat de crédit peut être assorti d’une trésorerie supplémentaire qu’il est possible d’utiliser pour financer divers projets et qui remplace un prêt à la consommation.

Laisser un commentaire